0/5

0 avis

"Dans les yeux d'Ivan Bounine" par Olga Boldyreff

Localisation : Villa Saint-Hilaire, 1 impasse E. Boursier-Mougenot (ex Bd A. Maure) à Grasse
Catégorie : Exposition

En lien avec l’inauguration de la statue d’Ivan Bounine réalisée par Andreï Kovalshuk...

L’exposition « Dans les Yeux d’Ivan Bounine » réalisée par Olga Boldyreff s’inscrit dans le cadre du projet « Ivan BOUNINE à Grasse » mené par l’association « La Renaissance française en Russie » avec le soutien de Monsieur le sénateur Jean-Pierre Leleux : Andreï Kovalshuk, sculpteur russe, lauréat de « La Renaissance française en Russie » (promotion 2013) offre à la ville de Grasse une statue en bronze (env. 2m20) représentant Ivan Bounine, prix Nobel de littérature qui séjourna à Grasse pendant 16 ans. Celle-ci sera installée dans l’espace extérieur de la Villa Saint-Hilaire et inaugurée en même temps que le belvédère de la Villa Saint-Hilaire. Une exposition sur Andreï Kovalshuk accompagne cet événement.

L’exposition d’Olga Boldyreff « Dans les Yeux d’Ivan Bounine » est présentée en lien avec le programme culturel organisé autour de cet évènement franco-russe. Elle rassemble dessins, peintures, livres et documents et explore les relations qui existent entre littérature et peinture. A travers un choix d’œuvres, Olga Boldyreff propose un voyage poétique dans les paysages russes et français d’Ivan Bounine. Après s’être penchée sur le mythe de Saint-Pétersbourg, à travers les figures de Pouchkine, Gogol et Dostoïevski, elle s’est intéressée au paysage poétique dans l'œuvre d'Ivan Bounine.

 

Un voyage artistique et littéraire à ne pas manquer !

Avec cette exposition, un véritable voyage s’offre à nos sens. Désincarné, minimaliste, poétique et habité. Au fil des saisons, de la Russie à la Provence, c’est comme un film qui défile devant nos yeux et s’arrête parfois sur un monument, une foule anonyme, un bateau … pour finir à Grasse dans un paysage bercé par la lumière, les odeurs, les couleurs. Ce voyage, c’est celui de Bounine. Olga dessine, peint, mais elle s’imprègne aussi de l’œuvre de ce grand écrivain. Elle sélectionne les textes de Bounine qui évoquent Grasse, en s’appuyant sur son journal, qui n’avait jamais été, jusqu’ici, traduit en français.

Tous les samedis, visite commentée de l'exposition à 10h30 !
Téléchargez toute la programmation liée à l'exposition

 
 
 
 
© Olga Boldyreff
 
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs